"Mon assiette, les millets, et l'eau du voisin..."

 

Ce documentaire est sans prétentions. Réalisé par une autodidacte, avec un budget de l'ordre de 5000 euros, il réussit néanmoins son pari : capter votre attention, et vous convaincre !

(résumé-synopsis plus bas sur la page)

 


Pour aller plus loin sur la problématique de l'eau dans le Sud de L'Inde :

d'autres informations ici et ici

ACTUALITES : le journal LE MONDE du 15-09-2016 consacre un article sur les émeutes de l'eau en Inde "La faible mousson estivale et la riziculture épuisent les ressources en eau du fleuve Cauvery".

L'Histoire de H.R. Jayaram, l'avocat qui voulait devenir un paysan biologique. : "Les millets sont le futur de l'alimentation. La crise autour de la rivière Kavéri peut être résolue si les gouvernements des Etats du Karnataka et du Tamil Nadu décident d'abandonner les cultures actuelles au profit des millets, parce que ceux-ci nécessitent moins d'eau pour pousser".

 

Voir aussi une courte vidéo sur le restaurant "Green Path Forgotten Food restaurant"  http://newsable.asianetnews.tv/video/city-gritties-experience-organic-food-at-the-green-path-forgotten-food-restaurant

 


Dans le Sud Ouest de la France, par une culture inconsidérée du mais, la ressource en eau se trouve très fortement impactée et menacée. Sa monoculture est une hérésie agronomique, mais "ça fait tourner le business des coopératives privées". Les citoyens paient avec leurs impôts et factures les retenues d'eau nécessaires à la culture du maïs qui bénéficient à une minorité. Pourtant certains agriculteurs ont décidé de cultiver autrement..


Documentaire de 2015 par l'IFAD (Fonds international de développement agricole, ONU):

Les variétés de millet ont toujours constitué un aliment de base en Inde. Pourtant, ces cinquante dernières années, au niveau national, près de la moitié de cette culture a été remplacée par des cultures plus lucratives. Que fait-on pour rendre sa popularité à cet aliment nutritif?


DES MILLETS DANS MON ASSIETTE

Sujet du documentaire

Réflexion sur l'importance des millets pour la souveraineté alimentaire de l'Inde, avec un écho à l'occident. Plus largement, promotion des millets comme faisant intégralement partie des solutions à soutenir face aux nouveaux enjeux agricoles liés aux conséquences du réchauffement climatique.

Synopsis:

Le millet serait-il l’aliment du futur ? Martine, l’auteure de ce documentaire, réalise soudain que les aliments ont aussi consommé de l’eau pour pousser…et si l’eau venait à manquer ?

Ceci l’amène à rencontrer des paysans, des scientifiques et militants écologiques, notamment un agriculteur âgé nommé Narayanna Reddy, renommé pour sa sagesse, qui va la guider : oui, les réserves en eau descendent de façon dramatique. Mais alors, pense t’elle, pourquoi ne pas cultiver des millets, puisqu’ils sont très peu gourmands en eau ?

Hum, explique Narayanna, le sujet s’avère plus complexe… des raisons culturelles qui font des millets la « culture du pauvre », des intérêts commerciaux qui font que l’on retrouve toujours et partout le blé et le riz, ces deux céréales dominantes…

Des voix s’élèvent pour dénoncer une grave réalité : les agriculteurs sont très vulnérables devant les 1ers signes du réchauffement.

Alors qu’il existe des solutions : des associations promeuvent les millets comme partie importante et inséparable d’une approche globale. Le millet n’est-il pas appelé « graine miracle »… ?

Ce reportage démontre la responsabilité du consommateur… les millets sont les grands absents de nos assiettes, à nous d’y remédier.

 

Note d’intention 

Objectif  

Informer en France (et plus largement en occident) sur la disparition progressive des millets en Inde, et des dangers qui menacent les réserves en eau du pays. Créer un outil de communication pour l'association "Terra Millets " 

En quoi ce documentaire s’inscrit dans un sujet de société actuel 

 Il s’inscrit parfaitement dans un mouvement de prise de conscience internationale, que seule une agriculture durable et relocalisée pourra nourrir les populations sans léser les ressources, les producteurs et les consommateurs. Dans le fait qu’il ne faut plus laisser notre destin dans les mains des multinationales. 

En quoi ce documentaire est-il différent ?

- ce documentaire aborde de manière globale le sujet des millets, et de la cause et conséquence (culturelle, sociale et écologique) de leur disparition programmée en Inde. 

-Il renvoie les consommateurs, indiens et occidentaux, vers leurs responsabilités quant aux conséquences, de leurs « choix » en nourriture. Le documentaire leur propose à tous d’agir concrètement en incluant largement les millets dans leurs assiettes.

-Il évoque la surexploitation des réserves en eau.